CONTES DU FUTUR

proposition artistique

initiée par Laure Brillaud & Delphine Prouteau

Aux origines du projet

Deux Bruxelloises amies-artistes ...

Au commencement, c’est une rencontre fortuite entre deux Bruxelloises

habitant le même quartier qui se découvrent rapidement des accointances :

le goût pour le théâtre et le dessin le lien à la nature, la Cantillon...

et le désir commun d’agir dans le monde.

À force de temps partagé et d’échanges, l’amitié naît, grandit et

s’affirme en même temps que l’envie de réaliser un projet artistique ensemble.

L’une est dessinatrice autodidacte, l’autre conteuse en herbe.

...En quête d’avenir(-s)

On évoque ensemble le monde qui bouge : Black Live Matter, #MeToo, les Gilets jaunes, les manifestations algériennes, libanaises ou hongkongaises, mouvements épars et bigarrés mais qui disent tous le besoin de redéfinir un projet de société qui n’exclut personne et exprime à la fois le multiple et le singulier.

Puis surgit la crise sanitaire, le confinement qui vient raviver nos questionnements sur l’avenir et notre envie d’agir. Le collectif et les liens entre ses individus sont malmenés, l’horizon trouble et l’art relégué au statut d’occupation “non-essentielle”.

Quel futur préparons-nous ?
Quel rôle pouvons-nous jouer en tant que citoyen.nes ?
Quel rapport au monde et à l’autre souhaitons-nous pour demain?

 

Les politiques et les experts semblent en panne d’inspiration.

Au fil des mois, notre conviction se fait plus forte : l’inspiration, il nous faut aller la chercher dans l’Art.
L’Art pour interroger les cadres, déplacer le regard.
L’Art pour décloisonner et réinventer le champ des possibles.

L’Art pour réveiller l’Espérance et transformer le monde.

Une graine est plantée. Quelques mois plus tard, nous fondons le collectif Infilignes à Bruxelles et posons les premiers jalons d’un projet artistique baptisé Conte du Futur.

Concrètement...Communiquer avec l’avenir

Nous avons imaginé un processus créatif en trois étapes :

1ère étape : Les rencontres

Nous souhaitons rencontrer entre 6 à 8 de personnes résidant en Belgique pour évoquer avec elles la question du Futur.

Chaque rencontre sera envisagée comme une performance en soi, mise en scène en trois temps :

-une invitation à une pratique corporelle inspirée du yoga
-un temps pour dessiner le portrait de la personne qui lui sera offert et servira avec son accord, de matériau pour l'illustration du récit.
-un temps d’échange autour d’un questionnaire du Futur pour inviter la personne à s’interroger sur le monde et ses désirs d’avenir.

2ème étape : L’écriture
La mise en récit de ces rencontres, en mots et en images, sous la forme d'un conte.

3ème étape : Le jeu
La réunion des personnes rencontrées autour d’une performance théâtrale pour “rendre conte”, restituer les histoires à leurs inspirateur-ices. L’ouverture de l’événement au public pourrait être envisagée.

“histoires de gens pour les gens”

Nous souhaitons que cette expérience artistique s’inscrive sur le territoire sur lequel nous vivons, notre quartier (Place Bethléem à Saint-Gilles) et au-delà, à Bruxelles, Liège et ailleurs, qu’elle se nourrisse de ses histoires et s’adresse à ses habitants...

Nos choix de rencontres seront donc déterminants et iront dans ce sens.

des alliés...

 

Tout au long de notre travail artistique, nous ferons appel à l’astrologie, que nous pratiquons depuis plusieurs années. Dans notre conception, l'astrologie n'a pas une fonction prédictive mais qu’elle offre au contraire à l’individu des clés pour décrypter sa destinée et exercer son libre arbitre. À l’issue des rencontres et avec l’accord de la personne, nous lui offrirons le dessin de son thème natal, dont la lecture nous inspirera aussi par la suite l'illustration et la mise en récit.

Pour nous accompagner dans cette aventure créative, nous créons un Comité d’individus bienveillants constitué d’ami.es-artistes qui nous conseillerons et pourrons jouer le rôle de "regard extérieur" tout au long du processus.

illustration tirée de l'ouvrage Histoire de l'Art de H. Gombrich

Ciels Infilignes.jpg

Nous traçons une infinité de lignes qui s'entrecroisent à l'infini.

contact : delphine (@) infilignes.com

crédit photos :